L’arrivée d’un nouveau-né dans le cocon familial demande pas mal d’organisation. Souvent, les nouveaux parents ont besoin de conseils pour ne rien oublier. Voici quelques astuces pour une meilleure organisation.

Les achats indispensables

La liste des essentiels est vraiment longue. Pour ne rien oublier, voici un rappel utile.

Les inévitables de la chambre à coucher

Dans cette pièce, le nouveau-né aura besoin d’un lit et de ses accessoires. Prévoyez un berceau et un bon matelas pour dormir. Vous devrez ajouter un tour de lit, des protèges matelas, des sommiers et des draps. N’oubliez pas de prévoir une table à langer et ses différents accessoires, ainsi qu’une commode.

Les achats à faire pour ses repas

Pour les repas de votre petit bout, achetez des biberons de qualité. Vous avez aussi besoin de goupillons pour leur entretien. Afin de ne pas tacher Bébé, les bavoirs sont indispensables. N’oubliez pas non plus le lait infantile en prenant l’avis du pédiatre. Enfin, pour davantage de confort lors de la prise de ses repas, achetez une chaise haute.

Les nécessaires pour la toilette

Pour la toilette du nouveau-né, une baignoire, un thermomètre de bain, les compresses stériles sont utiles. Par ailleurs, n’oubliez pas le sérum physiologique et les produits de soin pour bébé.

Pour les sorties

Parce que votre petit bout ne restera pas uniquement dans la chambre, pour sortir avec lui quelques achats s’imposent. Vous aurez besoin d’une nacelle, d’un siège-auto et d’une poussette. Ensuite, prévoyez un sac à langer, un chauffe-biberon, et une protection contre la pluie…

Les travaux et aménagements à effectuer

Il est important de revoir l’aménagement de votre intérieur pour le confort et la sécurité du nouveau-né. Pour commencer, sa chambre doit être assez proche de la vôtre jusqu’à ses 3 ans. La lumière de cette pièce doit être assez naturelle afin de favoriser son sommeil. Pour la peinture des murs et des meubles, utilisez des teintes naturelles et non-toxiques. Par ailleurs, le choix des meubles de la chambre doit tenir compte du confort de votre petit.

N’hésitez pas aussi à faire d’autres aménagements à l’intérieur de la maison. Par exemple, prévoyez des barrières d’escalier, et mettez des loquets sur les portes de certains meubles. Veillez également à arrondir les bouts pointus des coins de meubles. Au besoin, revoyez la disposition des pièces, installez des humidificateurs d’air, faites de la place dans le salon.

Choisir un prénom pour le bébé

Voici un exercice un peu délicat pour certains parents. Choisir le prénom du nouveau-né peut en effet être un casse-tête. Pour choisir le prénom de votre bébé, gardez à l’esprit qu’en le portant, il devra se sentir fier et unique.

Pour commencer, ne demandez pas l’avis de tout le monde et discutez-en à deux. Idéalement, le choix doit se faire à 50/50. Lorsqu’une idée de prénom vous vient en tête, associez-le au nom de famille pour voir le résultat. Pour des raisons d’harmonie, choisissez un prénom court pour un nom long et vice versa. Attention aux initiales comme KK ou WC qui pourraient frustrer plus tard votre enfant. Pour chaque prénom qui vous tente, tenez compte de sa signification et de son orthographe.

Faire une check-list des formalités administratives

Les formalités administratives sont nécessaires à l’arrivée d’un nouveau-né. Pour une meilleure organisation, il est utile de faire une liste des différentes procédures.

La formalité obligatoire est la déclaration de naissance. Le délai de rigueur est au plus tard 5 jours après la naissance. La déclaration de naissance se fait auprès d’un officier de l’état-civil, normalement dans la mairie du lieu de naissance. Toute personne présente lors de l’accouchement peut officiellement le faire. Les pièces obligatoires à fournir pour cette procédure sont la pièce d’identité des parents, le certificat d’accouchement, l’acte de reconnaissance.

Après la naissance du bébé, il faut rapidement l’enregistrer auprès de certains organismes. Vous devrez donc prévenir l’assurance-maladie, votre employeur, votre mutuelle, et éventuellement la crèche.

Préparer un budget de naissance

La préparation de l’arrivée du nouveau-né occasionne de nombreuses dépenses. Les achats de vêtements comptent pour environ le quart du budget. Prévoyez entre 1500 et 2000 euros pour les indispensables. L’équipement de la chambre avec tout le nécessaire (lit, commode, table à langer) peut vous coûter jusqu’à 1500 euros. Pour la nourriture, retenez que le lait infantile peut coûter jusqu’à 70 euros par mois. Les petits pots peuvent aller jusqu’à 150 euros par mois. Ces prix ne sont donnés qu’à titre indicatif. Et n’oubliez pas qu’il reste encore d’autres dépenses à intégrer au budget.

Pour ne pas exploser vos finances, faites des achats utiles. Tenez compte des promotions et utilisez vos relations. Vous pouvez aussi recourir aux aides aux parents comme la PAJE et les allocations familiales.