Connaitre l’évolution d’une grossesse permet aux parents de se préparer à l’arrivée du bébé. Pour maitriser les différentes étapes, vous pouvez vous rapprocher des professionnels de santé ou faire vos propres calculs. Une variété de méthodes s’offre à vous pour calculer l’âge de la grossesse.

Âge gestationnel, âge fœtal : faites la différence

On désigne par « gestation » la période comprise entre la date de conception et la naissance.

L’âge gestationnel est calculé en semaines d’aménorrhée (SA). Il indique la durée écoulée depuis les dernières règles.

L’âge fœtal, quant à lui, est l’âge réel du bébé en devenir. C’est une unité de mesure distincte de l’âge gestationnel. Pour le déterminer, il faut connaitre la date exacte de début de grossesse, soit deux semaines de moins que l’âge gestationnel.

Déterminer la date de début de grossesse

En gynécologie, il existe un outil dédié au calcul de la date de début de grossesse. Il s’agit de la réglette de grossesse. Pour se faire, il vous faut connaitre la date de début de vos dernières règles avant la grossesse. À partir de cette date, il vous faudra dérouler deux semaines sur la molette de la réglette.

Les expériences scientifiques ont démontré que cette date est pour la plupart située 15 jours après les dernières règles. 

L’âge de la grossesse en semaines d’aménorrhée

L’âge de la grossesse à un moment précis est souvent déterminé à partir du jour de la fécondation. Mais on peut aussi bien le calculer en fonction des semaines d’aménorrhée (SA). Elles se comptent à partir du premier jour des dernières règles.

Sur cette base, une semaine de grossesse (SG) correspond à 3 semaines d’aménorrhée, 2 SG à 5 SA, et ainsi de suite jusqu’à l’accouchement. Celle-ci a généralement lieu à la 39e semaine de grossesse, soit à 41 semaines d’aménorrhée.

La date prévue d’accouchement (DPA)

Vous pouvez la calculer en ajoutant 41 semaines (soit 287 jours) à la date de vos dernières règles.

Elle peut également être déterminée à partir de votre date d’ovulation. Pour trouver cette dernière qui correspond en réalité à la date de conception, ajoutez 23 jours à la date de vos dernières règles. Une fois que vous connaissez ce jour, il vous suffit alors d’y ajouter 266 jours.

Par ailleurs, on peut estimer la date prévue d’accouchement à l’aide du disque de grossesse. Dans ce cas, demandez conseil à votre sage-femme.

Le suivi de la grossesse, un élément déterminant pour l’accouchement

En absence d’anomalie ou de situation particulière, le calendrier de suivi de la grossesse est échelonné en 4 phases :

  • première consultation avant 12 semaines de grossesse ;
  • une visite toutes les 4 à 6 semaines durant les semaines 12 à 30 de grossesse ;
  • puis une consultation toutes les 2 à 3 semaines durant les semaines 31 à 36 de grossesse ;
  • enfin, une visite par semaine à partir de la 37e semaine de grossesse jusqu’à l’accouchement.

Ces rendez-vous sont des moments très importants pour communiquer avec votre professionnel de santé. Cela participe aussi bien à la santé de la mère que de l’enfant.

Article précédentCroisière de luxe : Les plus belles escales en Méditerranée
Article suivantComment trouver une borne de recharge pour voiture électrique ?