Savez-vous où se trouvent les plages les plus dangereuses au monde ? Les réponses pourraient vous surprendre. Alors, pendant que vous planifiez vos prochaines vacances, assurez-vous de lire cet article. Vous pourriez visiter un endroit considéré comme « interdit » par les locaux.

Le top 10 des plages les plus dangereuses du monde

Les plages dangereuses sont partout, et même les plages sûres présentent des zones dangereuses. Mais certaines sont plus menaçantes que d’autres, si bien qu’il est logique de les éviter, ou du moins de se préparer.

Territoire du Nord, Australie

Danger : méduses tueuses

Le venin des méduses autochtones, les Chironex fleckeri, peut être mortel. En conséquence, au moins 70 personnes ont perdu la vie au cours des 100 dernières années à cause des grands essaims qui peuplent les eaux de cette côte. Les victimes sont prises d’un malaise cardiaque et peuvent ne pas obtenir d’aide car peu de personnes n’osent s’aventurer dans ces eaux infestées de méduses.

Playa Zipolite, Mexique

Danger : puissants courants d’arrachement

Cet endroit est surnommé « la plage des morts » par les locaux et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Après tout, les dangereux courants d’arrachement (courant de retour qui entraîne vers le large) ont coûté la vie à des centaines de personnes au fil des ans. Pour cette raison, les locaux ont créé un service de sauveteurs bénévoles en 1995.

Chowpatty Beach, Mumbai

Danger : pollution de l’air et de l’eau

Il est impossible de nager dans les eaux à proximité de cette plage à cause de la saleté. Il y a des tas de déchets partout, avec des débris épars de navires échoués bordant la côte. Selon l’Agence de Protection de l’Environnement (EPA), Chowpatty Beach est si insalubre que les baigneurs peuvent tomber malades après avoir visité le site rien qu’une fois.

Cap Tribulation, Australie

Danger : prédateurs

Comme son nom l’indique, cette plage est l’une des plus périlleuses au monde. Ses eaux sont infestées de crocodiles, de serpents et de méduses. Mais d’autres dangers guettent également sur les rives. Par exemple, un énorme oiseau incapable de voler appelé casoar attaque souvent les touristes et peuvent causer des blessures graves.

Gansbaii, Afrique du Sud

Danger : grands requins blancs

Cette plage a été surnommée la « capitale mondiale du grand requin blanc » en raison de la densité de population de ce prédateur dans ses eaux. Il y a même un endroit appelé « Shark Alley » où vous risquez une attaque si vous nagez à proximité. Pour une baignade sans risque, les visiteurs peuvent admirer les grands requins blancs lors d’une plongée en cage accompagnés d’un professionnel.

New Smyrna Beach, Floride

Danger : forte activité de requins

Cet endroit est sujet aux attaques de requins. Il est même répertorié au Guinness Book des Records. C’est un terrain de chasse privilégié pour les prédateurs cachés qui réagissent au moindre mouvement sur l’eau, notamment ceux provoqués par les surfeurs. En conséquence, cette plage a été surnommée la « capitale mondiale des attaques de requin », avec au moins 238 incidents recensés et le plus fort taux de mortalité enregistré sur une plage à ce jour.

Atoll de Bikini, Îles Marshall

Danger : radiations

Il est peut-être magnifique, mais l’atoll de Bikini possède une histoire toxique. Entre 1946 et 1958, l’armée américaine l’utilisait comme site d’essais nucléaires. Désormais, tout ce qui reste est contaminé par les radiations et la nourriture qui y pousse n’est même pas saine à consommer.

Amazonie, Amérique du Sud

Danger : créatures sauvages

Les touristes doivent s’attendre à rencontrer de gigantesques anacondas, des anguilles électriques et même des piranhas lorsqu’ils atteignent les plages amazoniennes. La biodiversité de cette zone de l’Amérique du Sud engendre des animaux extrêmement agressifs, et les scientifiques pensent que certaines espèces restent encore à identifier.

Plage de Copacabana, Brésil

Danger : bactéries

Parce qu’il s’agit de l’une des plages les plus célèbres de la planète, des millions de personnes affluent chaque année pour s’y prélasser. Mais avec autant de monde, la zone présente des niveaux inhabituellement élevés de bactéries dans l’eau et le sable. Il y a aussi beaucoup de petits délits et de vols signalés, alors gardez vos objets de valeur sous surveillance.

Kilauea, Hawaii

Danger : volcans actifs

Les plages de Kilauea sont sublimes, mais elles sont également dangereuses. C’est parce que le rivage se trouve sur le flanc de l’un des volcans les plus éruptifs au monde, le mont Kilauea. Il crache de la lave depuis 1983, ce qui permet à une partie de l’eau d’atteindre des températures de plus de 45 °C.

Article précédentComment bien choisir son mobilier écologique
Article suivantPC Gamer : comment choisir un bon PC pour le gaming