Loin d’être de la décoration ou de la rénovation, le home staging est une technique de marketing pour optimiser une vente immobilière. Face à la concurrence rude sur le marché de l’immobilier, il permet de faire la différence pour vendre sa maison. Focus sur cette pratique.

Home staging : historique et définition

Le home staging est apparu aux États-Unis dans une période où l’immobilier avait besoin d’être relancé. C’est à la décoratrice d’intérieur Barbara Schwatz que l’on doit ce concept. En effet, en 1970, afin d’aider son mari à décrocher des ventes, elle a eu l’idée de mettre en valeur les biens immobiliers en les décorant.

Grâce à cette méthode, une maison rencontrant des difficultés à la revente acquiert de la valeur et attire rapidement les acheteurs. Le home staging est donc une pratique qui consiste à rehausser la valeur d’un bien immobilier, le rendre attractif, pour l’adapter aux besoins du consommateur. Il s’agit d’une technique de marketing immobilier pour provoquer un coup de foudre immédiat chez l’acheteur. Il peut ainsi se décider plus rapidement à acheter le bien.

Le home staging permet ainsi de faire fléchir un client dans les 90 premières secondes de sa visite. Une maison qui applique cette technique se vend généralement sous 30 jours. Soulignons toutefois que cette pratique ne vise aucunement à camoufler les imperfections d’une maison.

En revanche, elle exploite intelligemment l’espace, favorise la luminosité, et apporte les aménagements nécessaires pour rendre le bien immobilier attrayant. C’est donc une technique qui fait appel à la décoration principalement intérieure, mais aussi extérieure. Mais aussi à beaucoup de créativité : application de peinture, nouvelle disposition de meubles, petits travaux d’aménagements, harmonisation des couleurs…

Home staging : comment ça marche ?

Le professionnel en charge du home staging est le home stager. Il opère souvent en partenariat avec les agences immobilières. Pour réaliser son travail, ce spécialiste va dans un premier temps proposer un rendez-vous. Il se déplace sur les lieux pour détecter les imperfections. Pendant cette visite, il identifie les points positifs de la maison qu’il doit faire ressortir. Il vérifie aussi la présence d’éléments négatifs qui peuvent mettre en péril la vente.

Ce premier travail débouche sur l’établissement d’un cahier de charges. Le home stager y indique tout ce qui sera conservé, les meubles à supprimer et ceux qui seront déplacés. S’il y a lieu, il peut louer du mobilier pour rendre le bien plus attractif. Le home stager dépersonnalise le bien en rangeant par exemple les photos de famille, il procède aux réparations nécessaires et à un relookage partiel ou total.

Un projet de home staging peut également comporter d’autres prestations de marketing immobilier. Il s’agit notamment d’annonce de vente sur les plateformes, de publicité et de communication visuelle.

Les raisons de faire du home staging

Le home staging est avantageux parce qu’il vous permet de vendre plus rapidement votre bien immobilier. Désormais, il apparaît comme une étape nécessaire dans la plupart des ventes immobilières. De plus, c’est un concept qui s’adapte parfaitement à tous les types de biens.

Sachez aussi que les acheteurs sont exigeants, car ils ne veulent pas faire un mauvais choix. Si un potentiel acquéreur voit qu’il doit encore réaliser beaucoup de travaux pour adapter le bien à ses besoins et ses goûts, il est fort probable qu’il refuse l’achat ou qu’il fasse une contre-proposition désavantageuse. Le home staging est donc une technique inestimable pour assurer un meilleur retour sur investissement dans l’immobilier.

Article précédentUn souci dans la maison ? Quel artisan appeler ?
Article suivantQuels sont les avantages d’un massage zen ?