« L’Aurore boréale » est un poème très connu de William Chapman. Il décrit ce phénomène naturel avec de magnifiques vers. Mais la magnificence de l’aurore boréale ne saurait être appréciée seulement à la plume de Chapman. En effet, ce spectacle de la nature vaut absolument le détour. Voici le top 3 des meilleurs spots où voir des aurores boréales.

L’aurore boréale, de quoi s’agit-il ?

Comme tout phénomène qui plait aux yeux et qui dépasse l’entendement par sa beauté, l’aurore boréale possède une part de mythe. Ainsi, aurore vient d’Aurora, la déesse romaine de l’aube, tandis que boréale vient de Borealis qui désigne le vent du nord dans la mythologie grecque. 

Les termes aurora et borealis associés et traduits du latin donne en français aurore boréale. Ce terme désigne un phénomène atmosphérique lumineux d’une rare beauté. Pour les peuples nordiques, il s’agit du Bifröst, un merveilleux pont divin entre la terre et le ciel, Midgard et Asgard.

Pour les hommes de science, le phénomène serait plutôt causé par une interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère.

Quelle que soit l’explication proposée, l’aurore boréale est uniquement observable au plus près du pôle Nord. Ainsi, se distingue-t-elle de l’aurore australe que l’on ne peut observer qu’au pôle Sud. Alors quels sont les meilleurs endroits où l’on peut observer des aurores boréales ?

Reykjavik en Islande…

Reykjavik est la capitale de l’Islande, c’est également l’un des meilleurs endroits pour observer des aurores boréales. Dans cette ville, il est conseillé de se rendre en périphérie pour mieux voir le phénomène. À ce titre, le Þingvellir National Park constitue le meilleur spot.

Le meilleur moment de la journée pour contempler le spectacle reste la nuit. Quant à la période de l’année la plus propice, il est conseillé de se rendre entre Islande entre octobre et mars.

Tromsø en Norvège…

Tromsø est considérée comme la capitale arctique de la Norvège. Mais au-delà de cette considération administrative et politique, cette ville se distingue par la beauté éblouissante de ses aurores. 

Pour observer le phénomène, il faut se rendre à Tromsø entre septembre et mi-avril. Le climat, bien que la ville soit 300 km au-dessus du cercle polaire arctique, reste clément.

En effet, Tromsø est sous l’influence du Gulf Stream, mais aussi de l’océan Atlantique, qui adoucissent tous deux la région. Tromsø offre l’avantage aux touristes d’observer, depuis des spots définis, des aurores boréales dans leur plus grande splendeur.

Fairbanks en Alaska aux États-Unis…

Fairbanks est la deuxième ville de l’Alaska. On y pratique couramment une gamme variée de sports de neige. Mais elle fait également office de cadre idéal pour apprécier les aurores boréales. À ce titre, une escapade dans la réserve de Denali ou du Yukon vous permet de profiter des meilleurs spots.

La meilleure période de l’année pour apprécier les aurores boréales en Alaska se situe entre les mois d’août et de mai. Et pour savourer le phénomène dans sa forme la plus spectaculaire, la nuit, de 22 h à 3 h, reste le meilleur moment.

Enfin, il est utile de rappeler que ces spots sont une infirme partie des endroits disponibles au pôle Nord pour admirer des aurores boréales. Ainsi, entre 10 ° et 20 ° du pôle Nord, vous trouverez des spots de natures variées pour assouvir votre soif du spectaculaire.

Article précédentComment bien choisir son forfait mobile
Article suivantComment mettre en valeur un poêle à bois ?