La gestion de patrimoine, qu’est-ce que c’est ?

Le patrimoine est une notion assez peu comprise dans la société. Pourtant, tout individu, toute entité, qu’elle soit publique ou privée possède un patrimoine. Selon son importance, on fait appel à un professionnel pour le gérer ou le multiplier. Dans ce contexte, qu’est-ce que c’est que la gestion du patrimoine ?

La gestion du patrimoine : comment la notion est-elle née ?

La gestion du patrimoine est une notion récente. En effet, elle trouve son origine dans l’effervescence de la société de consommation du début des années 50 aux États-Unis. Un nom lui est principalement rattaché : Bernard Cornfeld, alias Bernie. Ce dernier était le fondateur de la société International Overseas Services ou IOS.

Le rappel de ce personnage est important pour comprendre les prémices de la mise en place des sociétés de gestion de patrimoine. Bernie était un vendeur de fonds d’investissement, les « mutual funds ». Ceux-ci permettaient à de nombreux épargnants américains d’intégrer le marché boursier tout en bénéficiant d’une gestion professionnelle de leurs actifs.

En voulant investir leur épargne, de nombreux particuliers se retrouvèrent très vite aux prises avec des conseillers financiers. Ces derniers offraient des services liés à l’investissement de l’épargne. Mais ils avaient désormais un droit de regard sur l’ensemble du patrimoine de leurs clients. 

La gestion du patrimoine : comment se présente-t-elle de nos jours ?

La gestion du patrimoine a beaucoup évolué depuis ses prémices du début des années 50. Il s’agit désormais de l’ensemble des mesures prises pour faire fructifier ses actifs. De ce fait, la notion de patrimoine qui fait étymologiquement allusion aux biens « qui viennent du père » a également évolué.

Aujourd’hui, le patrimoine désigne l’ensemble des biens sur lesquels il est possible de faire valoir un titre de propriété ou un droit. Ces biens peuvent être mobiliers, immobiliers ou immatériels. De façon un peu plus détaillée, sont considérés comme patrimoine des biens tels que :

  • les propriétés foncières ou immobilières ;
  • les placements financiers ;
  • les biens professionnels ;
  • la propriété intellectuelle ;  
  • etc.

Le patrimoine, lorsqu’il devient important, est confié à un spécialiste en gestion du patrimoine. L’objectif du possédant peut être alors :

  • d’augmenter la valeur des biens ;
  • de bénéficier d’une certaine rente pendant la retraite ;
  • d’obtenir de meilleurs avantages fiscaux ;
  • de diversifier le patrimoine ;
  • etc.

La gestion du patrimoine : qui doit s’en occuper ?

La gestion du patrimoine se confie à des professionnels. Ces derniers peuvent travailler en profession libérale ou au sein d’une structure dédiée. Dans le premier cas, ils sont des courtiers, des notaires, etc. Dans le second cas, ce sont des salariés des banques, des conseillers en gestion du patrimoine dans une OPCVM, etc.

Les avantages de recourir à des conseillers de patrimoine sont nombreux. Cela permet d’optimiser la rentabilité de l’ensemble des biens et de mieux gérer la transmission du patrimoine. Mais au-delà de cet aspect, un conseiller patrimonial est utile pour éviter la perte de son patrimoine. Les cas sont en effet légion.

La gestion de patrimoine, qu’est-ce que c’est ? Elle consiste à confier son patrimoine à un gestionnaire qualifié en vue de son optimisation (financière, fiscale, etc.).

Article précédentVisiter Antibes : 15 choses à faire à Antibes et ses environs
Article suivantComment réussir sa stratégie de marketing automation ?