Pourquoi recourir à une société de recouvrement de créances ?

La crise de 2008 a permis de mieux apprécier le rôle des sociétés de recouvrement. Mais avec la pandémie de la Covid-19, on se rend compte de leur caractère indispensable. Alors à quoi sert une société de recouvrement ? Pourquoi est-il important d’y avoir recours en tant qu’entreprise ?

Société de recouvrement : définition

Les sociétés de recouvrement sont des structures qui trouvent un terreau fertile sur les prêts non performants généralement appelés NPLs. Ces dernières années, notamment en France, le stock de ces prêts a connu une très forte croissance.

Les entreprises, fragilisées par le défaut de paiement de leurs débiteurs, choisissent alors de recourir à des sociétés qui s’occupent du recouvrement de leur créance. Ces dernières se placent donc entre le client débiteur et l’entreprise créancière.

Leurs services sont facturés au prorata de leur résultat et ne se limitent pas toujours au recouvrement. En effet, elles sont également actives dans le rachat de créances. Cela permet aux entreprises clientes de renflouer leur trésorerie dans des délais rapides.

Société de recouvrement : les avantages

Les sociétés de recouvrement ont le vent en poupe. Les deux grands services qu’elles fournissent sont sollicités par les grandes structures et même les PME et TPE. Les raisons de cet engouement sont multiples.

Le recouvrement des créances dans un délai raisonnable

Le temps et l’énergie utilisés pour gérer les impayés peuvent servir à se concentrer sur les activités principales de l’entreprise. C’est la raison principale pour laquelle les sociétés de recouvrement sont appelées à la rescousse.

Contrairement aux groupes pour lesquels elles interviennent, elles disposent du professionnalisme nécessaire pour accomplir leur mission. Ainsi, elles doivent manœuvrer entre attention, disponibilité et coercition pour satisfaire leurs clients.

Le recouvrement de créances grâce à des méthodes éprouvées

Une société de recouvrement utilise une gamme variée de techniques pour recouvrer les impayées auprès d’un débiteur.  Ainsi, entre relances téléphoniques, lettres de rappel, l’instauration d’un échéancier de paiement, les cabinets de recouvrements sont des adeptes de la résolution « à l’amiable ». 

C’est seulement après l’épuisement des méthodes soft qu’une procédure judiciaire est enclenchée. Généralement, le simple fait d’introduire un cabinet de recouvrement auprès des débiteurs suffit pour accélérer l’acquittement de la dette. Les procédures judiciaires pouvant aboutir à une saisie de compte sont donc exceptionnelles.

La préservation de la relation client

Contrairement à une idée largement répandue, la relation entre l’entreprise et le client débiteur ne se détériore pas après le recours à une structure de recouvrement. On assiste généralement à un renforcement des liens entre les deux partenaires.

En effet, les cabinets comptent des professionnels ayant une grande expertise dans la gestion de la relation client. Dans ce contexte, ils savent comment mener avec diplomatie toute action qui peut conduire au paiement d’une dette.

D’après de nombreuses études, le taux d’échec des cabinets serait de moins de 20 %.

Le rachat de créances

Le rachat de créances est l’une des activités des sociétés de recouvrement. Il permet en effet à l’entreprise créancière de se désengager de sa dette au profit du cabinet. Mais en amont, elle se fait rembourser l’impayé selon les clauses d’engagement signées avec la structure de collecte de dettes.

Article précédentOù jouer au casino Bitcoin en ligne ?